Fabricants

Test bloc publicité

Savez-vous que la chute d'une table à langer est la première cause d'accident pendant la 1ère année de la vie ? Alors que le change est un moment privilégié de calins et de tendresse, voici les conseils de Fontaine Puériculture pour que tout se passe bien.

Quelques chiffres

  • On compte 150 à 200 cas par an de chutes d'enfants depuis une table à langer,
  • Les accidents concernent aussi bien les filles que les garçons,
  • Une majorité d'accidents concerne les enfants de 5 à 12 mois (67% des cas).

(Source : Institut de Veille Sanitaire - Enquête permanente sur les accidents de la vie courante (EPAC))

 

Les normes de sécurité

La puériculture est un des secteur les plus encadrés par les normes. Les tables à langer relèvent de la norme européenne EN 12221. Cette norme défini les exigences de sécurité et les méthodes d'essais applicables aux tables à langer. Il s'agit notamment de valider :

  • La stabilité d'ensemble de la table à langer soumise à une charge,
  • L'efficacité des protections latérales pour limiter le risque de chute,
  • L'absence d'espace ou de pièce mobile présentant un risque de coincement des doigts, etc.

 Cette norme date de 1999. Elle a été révisée et mise à jour en 2008. (Voir notre fiche pratique spécifique : Norme EN 12221 sur les dispositifs à langer à usage domestique).

 

Le bon sens

Mais les normes, aussi strictes soient-elles ne remplaceront jamais le bon sens. Voici donc quelques conseils simples à mettre en oeuvre.

  • Ne laissez jamais votre enfant seul sur une table à langer, même un court instant,
  • Prévoyez à l'avance tout le nécessaire : couche, talc, serviette, etc.
  • Si malgré tout il vous manque quelque chose, prenez votre enfant avec pour pour aller le chercher,
  • Le téléphone sonne ? Ne répondez pas... Ou prenez votre enfant avec vous,
  • Si vous avez plusieurs bambins, ne laissez pas les plus grands s'aggriper au plan à langer pour voir le petit frère ou la petite soeur.

 

Que faire si...

Que faire en cas de chute si malgré tout elle se produit ?

S’il y a perte de connaissance prolongée

  • Placez l’enfant en position latérale de sécurité pour éviter un risque d’étouffement,
  • Appelez le SAMU.

S’il y a perte de connaissance brève

  • Conultez votre médecin ou pédiatre, même si l’enfant reprend rapidement connaissance et qu’il a un comportement normal,

S’il n’y a pas de perte de connaissance

  • Soignez les plaies et les bosses

Toutefois, emmenez votre enfant à l’hôpital si :

  • La plaie est importante,
  • Votre enfant change de comportement,
  • Votre enfant somnole,
  • Votre enfant vomit,
  • Ses pupilles sont de tailles différentes.